La transmission et la reprise d’entreprise constitue l’un des enjeux majeurs de notre économie.
Aujourd’hui, plus de 185.000 entreprises sont susceptibles d’être cédées chaque année et compte tenu de l’âge moyen élevé des chefs d’entreprise, ce nombre devrait s’envoler au cours de la prochaine décennie.
Rien que dans la région parisienne, 275.000 entreprises, majoritairement des TPE, seront concernées sous 10 ans par cette question de la transmission.

De belles opportunités existent donc pour les entrepreneurs recherchant une alternative à la création d’entreprise, en bénéficiant d’une clientèle, de salariés formés et d’un réseau fournisseurs, partenaires et banquiers.
Toutefois, la reprise d’entreprise est un projet complexe qui peut avoir des conséquences dommageables si celui-ci est mal préparé.

Pour réussir et sécuriser un dossier de reprise, CrediPro, le courtier des pros, vous rappelle les 5 étapes à suivre.
Etapes au cours desquelles, votre courtier CrediPro, vous proposera un accompagnement personnalisé destiné à mettre en forme ces éléments financiers en fonction des critères et des attentes du banquier afin d’obtenir pour votre client la meilleure offre bancaire disponible.

1ère étape : Le montage juridique

Cette étape est essentielle dans la définition du projet de reprise.
Il convient à ce moment de distinguer la structure juridique au sein de laquelle évolue l’activité de l’entreprise (société ou entreprise individuelle) et le fonds qu’il soit commercial, artisanal ou constitué d’une clientèle (activité libérale).

Différentes stratégies de reprise sont alors possibles :

1. La reprise du fonds (commerce, artisanat ou clientèle)
– Le repreneur, personne physique, achète le fonds et s’installe en entreprise individuelle,
– Le repreneur seul ou avec plusieurs associés (personnes physiques) crée une société holding et achète le fonds,
– Le repreneur possède une déjà une société et achète le fonds.
2. La reprise des titres de la société
– Le repreneur, personne physique, achète en direct les titres de la société (parts sociales ou actions) aux associés, ou souscrit à une augmentation de capital,
– Le repreneur seul ou avec plusieurs associés (personnes physiques) crée une société holding et achète les titres de la société (parts sociales ou actions) aux associés, ou souscrit à une augmentation de capital, ou prend une participation majoritaire dans la société cible (en rachetant plus de 50% des titres aux associés), ou fusionne avec la société cible,
– Le repreneur possède déjà une société et achète les titres de la société (parts sociales ou actions) aux associés, ou souscrit à une augmentation de capital, ou procède à un apport partiel d’actifs lui permettant de prendre le contrôle de la société cible ou fusionne avec la société cible.

Le repreneur se doit de présenter la stratégie choisie et, dans le cas d’une création pour la reprise d’activité, préciser sa forme juridique, le montant du capital social, les actionnaires et le rôle des différents associés.

2ème étape : Le plan opérationnel de reprise

Le Plan opérationnel est une étape importante d’un dossier de reprise puisqu’elle va permettre aux futurs financeurs de se faire une idée de la stratégie que le repreneur entend mettre en place pour assurer la viabilité de son entreprise en partant des forces et des faiblesses actuelles.
Différents volets seront alors traités dans ce plan :
– le plan marketing qui portera sur les produits et services proposés, les tarifs pratiqués, la politique de distribution et la stratégie de communication,
– le plan de production et d’approvisionnement : volume de production, technologies utilisées, coûts d’achat…
– le plan d’administration et de frais généraux : effectif, embauches ou départs prévus, charges à prévoir ou à réduire…
– le plan de recherche et développement

3ème étape : Le montage financier de l’opération de reprise

A ce stade, le repreneur doit présenter le montage qu’il entend mettre en place afin de boucler financièrement l’opération de reprise et assurer ainsi la continuité de l’entreprise.
Ce plan est étroitement lié au montage juridique qui a été choisi au cours de la première étape et sera naturellement différent selon que l’entreprise sera reprise en individuelle ou en société :
– apport en capital et en compte courant d’associés,
– entrée d’investisseur,
– emprunts bancaires,
– aides et subventions…

4ème étape : L’élaboration des comptes prévisionnels

Le prévisionnel de reprise va consister à traduire financièrement sous forme de tableaux les choix marketing, production, recherche et développement, frais généraux qui ont été retenus dans le plan opérationnel de reprise.
Un bilan, un compte de résultat prévisionnel, un plan de financement à 3 ans et un plan de trésorerie mensuel permettront de répondre à 4 grandes questions :
. Quels sont les capitaux nécessaires pour lancer le projet ? Est-il possible de les réunir ?
. Quel est le montant minimal de ventes/prestations à atteindre pour faire face à toutes les charges de l’exercice ?
. Le projet sera-t-il rentable ?
. Les recettes encaissées par l’entreprise tout au long de l’année permettront-elles de faire face en permanence aux dépenses de la même période ?

5ème étape : Obtenir la meilleure offre bancaire disponible sur le marché et adaptée à leur projet

Etape finale du projet du repreneur, obtenir les meilleures conditions de financements.
C’est à ce moment que l’expert CrediPro peut intervenir à vos côtés pour valider toutes les étapes précédentes, mettre en forme les éléments financiers en fonction des critères et des attentes du banquier.
Son expertise lui permettra d’informer le client si son dossier est soutenable en banque, ou s’il faut travailler certains éléments afin de présenter le dossier dans les formes et les termes attendus par celle-ci.
Tout un savoir-faire et une méthodologie qui vous permettront de gagner un temps précieux et vous attireront en retour la satisfaction et la confiance de votre client.

Sources et informations complémentaires

https://www.lecoindesentrepreneurs.fr/etapes-d-une-reprise-d-entreprise/
https://bpifrance-creation.fr/encyclopedie/reprendre-entreprise-etapes
https://www.economie.gouv.fr/entreprises/plan-reprise-entreprise

Accueil 5 étapes pour réussir un dossier de reprise