Un repreneur Cadre salarié et fort d’un apport conséquent, toutes les conditions semblaient réunies pour obtenir le financement de l’opération.
Première difficulté, un manque de connaissance des banquiers du secteur de la formation, qui plus est dans le BTP, un monde où le nombre de défaillance est supérieur à la moyenne. Deuxième difficulté, la spécificité des agréments administratifs et sécuritaires de l’activité, ainsi que de ses clients, pour une part publics ou parapublic qui fonctionnent par appel d’offre. Dernières difficultés, il s’agissait de la création d’une holding pour réaliser le rachat de parts sociales de deux entités interdépendantes et de racheter indirectement, la trésorerie conséquente des sociétés. L’ensemble des paramètres a nécessité de faire preuve de pédagogie et d’adaptabilité pour satisfaire la réussite de cette transmission d’entreprise.

Devenir franchisé

h

Presse