Légère hausse des demandes de crédits

Une légère augmentation des demandes de financements professionnels a été constaté sur ce dernier trimestre. Bien que les chiffres restent inférieurs à ceux de l’avant COVID, plus de 8 entreprises sur 10 ont reçu satisfaction bien qu’une augmentation des coûts du crédit ait été remarqué.
Pour la première fois depuis le pic des demandes de trésorerie de 2020, les demandes de financement de trésorerie progressent de manière modérée. Les crédits d’investissement et d’équipements eux aussi progressent pour les entreprises.
Les taux d’obtention de ceux-ci sont globalement élevés bien qu’en légère baisse pour les TPE. Avec la crise, le niveau d’endettement des entreprises et en particulier pour les TPE, PME, a progressé. Ce qui contribue à faire baisser leur notation bancaire et donc à rendre l’accès au crédit plus difficile.

Légère hausse des taux aux entreprises

Pour la deuxième fois consécutive, les PME et ETI voient le taux appliqué à leurs demandes de crédits augmentés. Une hausse constatée depuis fin 2021.
Des taux d’intérêt qui vont certainement continuer d’augmenter dans les mois qui viennent. La BCE (Banque Centrale Européenne) a annoncé en juin 2022 une augmentation de ses taux directeurs en juillet et en septembre. Une chose qui n’était pas encore arrivée depuis 10 ans.
Pour les professionnels, la hausse des taux la plus importante se situe au niveau des taux moyens des découverts. Ce taux s’est établi à 2,90% au premier trimestre 2022, quand il était à 2,26% au dernier trimestre 2021.
Aussi, les taux moyens des crédits immobiliers aux entreprises a progressé mais de façon plus modéré.
De plus en plus de PME estiment que cette augmentation devient un frein. Mais cela n’influe pas encore sur les demandes de crédits qui sont croissantes comme nous l’expliquons dans le chapitre précédent. Une situation qui peut s’expliquer par la rentabilité plus importante que l’augmentation du taux. Cependant, une augmentation au-delà des 3% pourrait freiner un certain nombre de professionnels.

Le taux d’inflation qui augmente

Il existe un lien direct entre la hausse des prix et l’augmentation des taux aux entreprises (et particuliers). L’inflation fait perdre de la valeur à l’argent ce qui amène les investisseurs à augmenter les taux d’intérêt.

Actuellement, les taux d’intérêt restent cependant bien intérieurs au taux de l’inflation que nous connaissons. Ce qui laisse encore la porte ouverte à l’emprunt pour les professionnels.

Contactez-nous pour obtenir votre crédit et connaître les solutions les plus adaptées à votre recherche de financement. s

Tél. : 04 67 27 40 06

CrediPro Hérault
Nouvel’R – Bat C
257 Rue de l’industrie
34000 Montpellier

Contact

 

 

 

 

 

Accueil Hausse des demandes de crédits professionnels et des taux