Sélectionner une page

L’intérêt pour le chef d’entreprise du montage en SCI, va aussi résider dans l’optimisation financière de l’opération. ​

En effet, le plus souvent, les banques vont exiger un apport minimum à concurrence de l’ensemble des frais (frais de notaires, frais d’agences, frais bancaires et de garanties, et honoraires des conseils. Cet apport devra représenter jusqu’à 10% de l’opération​. C’est pour cela que le chef d’entreprise, avec l’aide de son courtier, va pouvoir rechercher un financement de l’ordre de 90% du besoin de l’opération). ​

Sur un plan financier, l’effet de levier du financement, est ici très important, même si nous sommes sur des durées longues puisque le montage se déclinera sur 15 ans dans la plupart des cas.

Le rendement de cette opération correspond donc à un rendement minimum de l’ordre de 6 à 7% par an, ce qui a l’heure actuelle pour un placement est particulièrement attractif. ​

Accueil La SCI professionnelle et sa rentabilité financière