En hausse constante depuis plusieurs années, le crowdlending est une solution de financement professionnelle qui prend la forme de financement participatif. Le crowdlending représente environ 80% du marché français du crowdfunding.

 

Qu’est-ce que le crowdlending ?

 

Le crowdlending est une financement participatif rémunéré. Les financeurs contactent l’entrepreneur inscrit sur une plateforme à la recherche d’un financement et en tirent profits.
Ces plateformes de prêts possèdent le statut d’intermédiaire en financement participatif (IFP) régulé par l’ACPR et inscrit auprès de l’Orias.
Ce type de financement participatif est sous forme de prêt, de minibons (anciennement bons de caisse) ou d’émission obligataire. Il permet de financer de nombreuses opérations non acceptées par les banques, mais également des projets d’investissements immatériels.

En moyenne le prêt moyen sur les plateformes de financement participatif est de 403 000 euros.

Pour obtenir un financement crowdlending, l’entreprise doit exister depuis au moins deux ans, notamment pour les prêts rémunérés. Le montant du prêt rémunéré est plafonné par la loi à 2 000 euros par individu et à 5 000 euros pour le non rémunéré.

 

Qui fait appel au crowdlending ?

 

Ce sont le plus souvent les PME et starts-ups qui ont recours au crowdlending. Le succès des opérations repose essentiellement sur la présentation des projets et sur les profits que peuvent en tirer les investisseurs.

Les entreprises qui font appel à cette solution de financement participatif, sont à la recherche de fonds pour le démarrage de leur activité, pour mener à bien celle-ci. Mais elles font aussi appel au crowdlending pour l’acquisition de marché, l’achat d’un bien immobilier professionnel etc.

L’avantage principal du crowdlending est que les fonds sont généralement versés rapidement (en moyenne sous une semaine). Cependant, le financement participatif est coûteux.

Les investisseurs reçoivent un rendement régulier tous les mois, ou tous les trois mois, composés d’une partie du capital et des intérêts dont les taux sont fixés à l’avance.
Les revenus issus du financement participatif à destination des entreprises sont considérés comme des revenus du capital. Ainsi, ils sont soumis au prélèvement forfaitaire universel (FLAT Tax) à 30%. Ils sont déclarés lors de la déclaration de revenus « Revenus des valeurs et capitaux mobiliers » « intérêts des prêts participatifs et des minibons ».
Si à l’issue de la campagne de financement, le montant requis n’est pas atteint, les investisseurs sont immédiatement remboursés.

Pour en savoir plus sur le crowdlending, faites appel à notre agence de courtage de Montpellier ou de Béziers.

Notre métier, vous apporter des solutions pour vos besoins de financement professionnel. 

 

CrediPro Montpellier

Nouvel’R – Bat C
257 Rue de l’industrie
34000 Montpellier

Contact

Tél. : 04 67 27 40 06
E-mail : montpellier@credipro.fr

Montpellier (34)

 

CrediPro Béziers

Immeuble le Stadium
8 rue Roque Segui
34420 Villeneuve-lès-Béziers

Contact

Tél. : 04 67 27 40 06
E-mail : beziers@credipro.fr

Béziers (34)

Accueil Le Crowdlending pour les entreprises