Sélectionner une page

Se préparer à la vie post Covid-19

La vaccination allant bon train, la perspective de jours meilleurs est contagieuse pour l’ensemble des secteurs économiques partout en France, et n’épargne heureusement pas le département du Val d’Oise. De Montmorency à Cergy, déjà, on observe une dynamique nouvelle sur l’immobilier alors que, par ailleurs, l’installation d’une annexe au Marché d’intérêt national de Rungis a été officialisée, le 7 mai 2021 dernier.
Déjà, les prémices de cette fameuse vie post Covid-19 se font ressentir puisque l’emplacement idéal du département, tout proche de la capitale, laisse supposer un boost de démographie et d’activité. Idéal alors que les entreprises ont un besoin toujours plus important de trésorerie.

Pourquoi le lease-back ?

Le lease-back se présente comme une solution simple et pratique pour toute entreprise à la recherche de trésorerie. C’est une technique de financement permettant à l’entreprise le transfert de ses biens d’équipements tels que ses locaux, son matériel informatique ou sa flotte automobile, vers une société de crédit-bail, tout en continuant à en bénéficier instantanément par un système de location.

Choisir le lease-back : mode d’emploi

Mis en avant pour la simplicité de sa mise en œuvre, le lease-back permet, tout d’abord et très facilement, de vendre le bien en question à un organisme de financement appelé également « leaser ».
Ensuite, le leaser remet à la disposition de son désormais ancien propriétaire le bien en question. C’est ce que l’on appelle communément une opération de crédit-bail ou, de façon raccourcie, le leasing.
Dans le cadre de ce contrat, les différentes parties prenantes déterminent ensemble une période pendant laquelle le bien sera loué à la société, en contrepartie d’un loyer. Point intéressant : la société ayant vendu le bien conserve la possibilité, au terme du contrat négocié, d’en redevenir propriétaire, en contrepartie du règlement d’une option d’achat.
À savoir : ce prix d’achat doit être précisé en amont dans les conditions contractuelles dont la durée peut s’élever jusqu’à 15 ans.

Est-ce que je peux en bénéficier ?

Quel que soit votre secteur d’activité, le nombre de vos collaborateurs, le montant de votre chiffre d’affaires, toutes les entreprises peuvent profiter d’une solution de lease-back. Aussi, et pour éviter d’entamer vos fonds propres ou d’ajouter une ligne de crédit supplémentaire auprès de votre banquier, le leasing est une solution idéale pour éviter l’endettement. Au-delà, le lease-back est une opération permettant également de valoriser ses ressources, qu’elles soient immobilières ou mobilières et permettent de considérer l’entreprise de crédit-bail comme un partenaire d’investissement.
En résumé, et pour peu que vous soyez imposable BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux), BA (Bénéfices Agricoles) ou IS (Impôt sur les Sociétés), le lease-back s’adresse à toutes celles et ceux qui souhaitent poursuivre leur stratégie de développement sans dégrader leur situation financière ni mettre de côté leurs ressources internes.

Pourquoi choisir cette solution de lease-back ?

Comme évoqué, plusieurs bénéfices évidents sont à tirer d’une opération de lease-back :

  • Votre situation financière et comptable s’en trouve consolidée 
    -par l’augmentation des fonds de roulement
    -grâce à la diminution de votre dette (puisque votre dette « courte durée » devient « longue durée ») ;
    -par l’allégement de vos charges fiscales
    -grâce à la restructuration de vos filiales
  • Vous faîtes preuve de réactivité dans votre stratégie de développement 
    -vous gagnez en compétitivité sans perdre en ressources
    -la trésorerie obtenue vous permet d’envisager des travaux de rénovation ou d’extension
    -vous pouvez financer l’acquisition de matériel neuf ou de nouveaux investissements immatériels
    -la trésorerie dégagée est aussi l’opportunité de développer de nouveaux produits et de vous lancer sur de nouveaux marchés
  • Vous profitez d’une gestion simplifiée de vos actifs immobilisés
    -puisque vous conservez le bien grâce au système de location
    -même si le marché évolue, vos actifs, eux, restent en place

Tout à l’air merveilleux… Quelles sont les limites de ce dispositif ?

S’il faut garder en tête que le lease-back est une solution permettant de générer de la trésorerie, il ne permet pas, cependant, de récupérer les montants obtenus pour effacer les dettes de votre entreprise. Au contraire, les liquidités accordées par le truchement de cette activité de cession-bail doit être clairement soumise à la société de crédit-bail.

Évidemment, cette solution implique également que les biens en question soient entretenus et puissent être valorisés. On ne parle pas d’un vélo ou d’une horloge, mais d’équipements liés au transport, à la construction, de matériels industriels, agricoles ou encore informatiques.
On dit que l’évaluation de ces produits doit être « économiquement raisonnable » et basée sur une valeur marchande réelle, après expertise.

Votre courtier en financement professionnel, Dominique Benitah, gérant de la société CrediPro Val d’Oise, vous accompagne dans cette opération, partout dans le département : de Cergy à Enghien-les-Bains, de Gonesse à Pontoise, il est votre interlocuteur privilégié.

CrediPro Val d’Oise
Tél : 01 30 10 60 80
Tél : 06 31 46 76 40
Mail : dominique.benitah@credipro.fr

Accueil Le lease-back comme levier de trésorerie ? C’est oui !