Comment optimiser ses chances d’obtention d’un crédit professionnel ?

Depuis la mi-mars, les banques sont principalement sollicitées pour les reports d’échéance de prêt et la mise en place de Prêt Garantis par l’État. De nombreuses entreprises les sollicitent ainsi afin de préserver leur trésorerie et assurer leur pérennité. Mais qu’en est-il des personnes souhaitant se lancer dans l’entreprenariat en rachetant une société ou encore des chefs d’entreprises désirant agrandir leurs locaux ?

Tous ont besoin de l’accord des établissements de financement afin d’obtenir leur crédit professionnel. ACCESS CREDITS PRO Rouen vous explique comment optimiser vos chances d’obtention de financement :

La capacité d’autofinancement :

La condition Sine qua non pour présenter un dossier à un partenaire bancaire revient à s’assurer que le niveau d’activité prévisionnel sera suffisant pour rembourser l’emprunt sollicité mais également que le porteur de projet bénéficiera d’une marge de sécurité suffisante pour faire face aux aléas.

Un porteur de projet en adéquation avec son projet :

Les banques prêtent une grande attention à l’expérience professionnelle du porteur de projet. En effet, il est important pour les établissements de financement de connaitre la vie professionnelle du demandeur afin d’évaluer s’il dispose des compétences techniques dans l’activité visée. Une personne ayant une grande expérience dans le domaine de la vente de prêt-à-porter réussira plus facilement à obtenir son emprunt pour l’ouverture de son propre magasin que pour une activité d’institut de beauté. De plus, si la vie professionnelle du demandeur n’est pas stable depuis quelque temps, alors les organismes de financement accepteront plus difficilement le projet.

Un apport personnel financier suffisant :

25% des refus lors d’une demande de fond professionnel sont refusés à cause d’un apport personnel insuffisant. En effet, en théorie, le porteur de projet doit apporter environ 20 à 30 % de la somme sollicitée afin de s’assurer qu’il s’investisse financièrement dans son projet en supportant une partie du risque. Plus l’apport est élevé, plus cela démontre l’implication élevée du demandeur dans son projet.

La gestion des finances personnelles :

Les 3 derniers relevés de compte du demandeur vont être étudiés par le chargé d’affaire professionnel. Celui-ci va prendre en compte les historiques d’emprunts passés et présents, les paiements refusés ainsi que les dépassements de découverts. Ces recherches sont faites dans le but d’écarter les éventuelles irrégularités, elles représentent environ 20% des refus.

Pourquoi passer par un expert en crédit professionnel ?

Le métier de courtier en crédit professionnel est d’aider ses clients à obtenir les fonds pour leurs projets professionnels, en les aidant à défendre leurs dossiers. Aussi, le courtier met en relation le client avec l’organisme de financement le plus adapté. C’est un conseiller qui connait parfaitement les attentes des banques et qui maitrise le langage bancaire ce qui en fait l’interlocuteur idéal pour obtenir vos crédits professionnels et ce, d’autant plus en période de resserrement des conditions bancaires.

Grâce à lui votre dossier aura plus de chance d’être validé par les banques puisqu’il aura été analysé en amont en veillant à respecter les critères des organismes de financement.

Lorsqu’il prend en charge un dossier, il devient véritablement votre avocat auprès des interlocuteurs bancaires.

N’hésitez pas à contacter l’agence ACCESS CREDITS PRO Rouen si vous désirez plus de renseignements concernant un besoin financier pour votre entreprise.

Nous serons également ravis de vous aider dans la réalisation de vos projets !

Le Mesnil-Esnard (76)

Accueil Pour quelles raisons votre prêt pro peut-il être refusé ?