Sélectionner une page

Pourquoi la banque refuse parfois les demandes de prêts professionnels ?

La crise économique que nous traversons actuellement a rendu difficile les accords de prêts professionnels par les banques. De nombreuses entreprises font appel aux établissements financiers pour obtenir des prêts de trésorerie afin d’assurer leur pérennité. Mais pour les personnes qui souhaitent démarrer une nouvelle activité en acquérant une entreprise, ou bien pour les chefs d’entreprises qui souhaitent agrandir leurs locaux… Comment les banques réagissent-elles ?

Peu importe l’activité, toutes les entreprises ont besoin que la banque leur accorde un prêt. C’est pourquoi CrediPro Martinique-Guyane vous informe sur les bonnes pratiques à mettre en œuvre pour maximiser vos chances d’obtenir les fonds nécessaires à la réalisation de vos projets professionnels.

  • Prendre en compte la gestion de ses finances personnelles :

Lors de votre demande de prêt, la banque prend toujours en compte la gestion de vos finances personnelles. Elle analysera donc les révélés de votre compte sur les 3 derniers mois afin de trouver toutes formes d’irrégularités. Elle cherchera les historiques de vos derniers emprunts ainsi que ceux actuels, mais également les paiements refusés et les découverts. La gestion irrégulière de vos finances est la cause d’un refus dans 20% des cas.

  • La carrière professionnelle : 

La banque porte une attention particulière à l’expérience professionnelle du chef de projet. Pour les organismes de financement, il est important de comprendre la carrière du demandeur pour évaluer le risque. Une personne possédant une vaste expérience dans la restauration sera plus susceptible d’obtenir avec succès un prêt pour ouvrir son propre restaurant. En outre, si la carrière du demandeur est instable pendant une certaine période, l’organisme de financement aura plus de difficulté à accepter le projet.

  • La capacité d’endettement de l’entreprise :

Pour obtenir plus facilement votre prêt professionnel, il est préférable de ne pas dépasser un seuil d’endettement supérieur a 80% du montant annuel du prêt. Ce taux permet à l’entreprise de garder une autonomie financière suffisante et rassure les établissements de financement.

  • Avoir un apport personnel suffisant :

L’apport personnel est un point important puisqu’avoir un apport suffisant rassure les banques sur l’implication dans le projet et sur les croyances en sa viabilité. Afin d’avoir un apport financier suffisant vous devez avoir environ 20 à 30 % du montant total de la somme sollicitée.

Faire appel à un courtier en prêt professionnel favorise vos chances d’obtention d’un crédit d’entreprise.

Le travail de courtier en crédit professionnel est d’aider ses clients à obtenir des fonds nécessaires afin qu’ils réalisent leurs projets professionnels. Il analyse la situation ainsi que le projet, monte le dossier en adéquation avec les attentes des établissements de finances, et met tout en œuvre pour trouver le financement le plus adapté.

Il effectue un grand travail en amont afin que lorsque que votre dossier est présenté à la banque, les chances d’être acceptées soient plus importantes et rapides.

Notre agence CrediPro Martinique-Guyane a le plaisir de vous venir en aide pour l’obtention de vos prêts professionnels. N’hésitez pas à nous contacter pour toutes demandes ou questions.

Site : martinique-guyane.credipro.com

Téléphone : 06 96 16 00 90

Mail : audrey.baringthon@credipro.fr

Accueil Pour quelles raisons les banques refusent un prêt professionnel ?