Sélectionner une page

Tout savoir sur le crédit professionnel

Nos guides sur le crédit professionnel

Le crédit professionnel intervient dans le cadre d’une création d’entreprise, d’un rachat d’entreprise, ou encore de la création d’un nouveau projet qui sera raccroché à terme à l’entreprise. Ce crédit permet donc à l’entreprise de se créer, mais également de se développer, en faisant l’acquisition de nouveaux équipements par exemple, ou augmentant son besoin en fonds de roulement.

Dans cet article, nous allons vous expliquer tout ce qu’il y a à savoir sur le crédit professionnel ainsi que les différents types de crédits.

À quoi sert le crédit professionnel ?

Le crédit professionnel a pour but, comme son nom l’indique, tout financement d’un cadre professionnel. À cet effet, aucun particulier ne peut y souscrire. Par professionnel, nous entendons tous les commerçants, artisans, professions libérales et également les associations.

Le crédit professionnel intervient dans le cas où l’entreprise ne pourrait pas financer elle-même un projet, ou sa création, ou que l’entrepreneur ne pourrait pas financer par lui-même le rachat complet d’une autre entreprise.

Ce financement permet de finaliser les besoins en financement de l’entreprise, puisque trente pourcent de ces besoins environ sont financés par l’apport personnel mis à contribution par l’entrepreneur. C’est cet apport personnel qui donnera envie aux établissements bancaires de  vous financer, car cela prouve qu’ils peuvent vous faire confiance et que vous vous impliquez personnellement dans le projet, que vous prenez des risques de votre côté. Cela montre également que vous avez une bonne santé financière, ce qui est important pour comprendre si votre entreprise est capable de se développer ou non dans le futur, et donc de rembourser le crédit auquel vous souscrivez.

Vous pouvez bien entendu n’apporter aucun apport personnel si vous le souhaitez, mais cela ne joue pas en votre faveur. Ne pas le faire n’est pas très bien vu par les établissements bancaires, et cela va de soi. Après tout, pourquoi investiraient-ils pour vous alors que vous-même ne le faites pas pour votre propre commerce ?

Une fois votre crédit professionnel obtenu, vous pourrez financer diverses choses, comme des équipements, des véhicules professionnels (si votre entreprise est une entreprise de transport, par exemple) et même effectuer des investissements immobiliers et faire l’acquisition de nouveaux bureaux. Si vous ne souhaitez pas l’investir concrètement, il vous est également possible de contracter un crédit professionnel pour combler un manque dans la trésorerie, consolider vos capitaux propres ou encore améliorer votre besoin en fonds de roulement.

Comment obtenir un crédit professionnel ?

Pour obtenir votre crédit professionnel, il faut vous adresser à un établissement bancaire. Comme dit précédemment, le crédit professionnel n’est pas l’unique financement qui permettra à votre projet de développement d’entreprise de se concrétiser, l’apport professionnel y est pour quelque chose aussi. Mais vous pouvez également bénéficier de la love money, qui est l’argent des proches qui souhaitent financer votre entreprise ou encore des business angels qui sont des investisseurs individuels et qui, en plus d’investir dans votre entreprise, suivront son évolution de très près pour s’assurer de son bon fonctionnement. Tout ce qui lie ces différents investisseurs potentiels, c’est la confiance.

Et la confiance est essentielle pour l’établissement bancaire auquel vous vous adresserez, car il ne souhaitera pas placer son argent sans avoir la certitude d’être remboursé par la suite. Pour gagner la confiance de votre banquier, et lui montrer que votre projet est un projet viable, le meilleur moyen est d’arriver à l’entretien confiant, sûr de votre sujet et avec un business plan en béton.

Le business plan va se séparer en deux éléments. D’un côté il y a le prévisionnel économique et de l’autre le prévisionnel financier.

Le prévisionnel économique doit être une représentation du marché et de vos concurrents, ainsi que la localisation de votre entreprise et ses lieux d’activités. Ce prévisionnel permet au banquier de comprendre si vous êtes bien familiarisé avec votre commerce et que vous comprenez les enjeux, les risques et les atouts que vous pouvez mettre en place afin de bien le développer dans le futur. En faisant cela, vous montrez que vous savez dans quoi vous vous engagez, ce qui rassure l’établissement bancaire et le met en confiance pour vous donner un crédit professionnel.

Le prévisionnel financier, quant à lui, permet de montrer vos prévisions pour que votre commerce soit rentable. Généralement, la rentabilité arrive au courant de la deuxième année, les premières années de l’exercice constituent généralement des dettes que vous aurez accumulées. Les chiffres de votre prévisionnel devront être concrets et réfléchis en fonction du marché et de ce que vous êtes capables de faire. N’essayez pas de mentir au banquier, ça ne sert à rien car il le sentira. Et même dans le cas où il ne le verrait pas et qu’il vous octroie un crédit, cela ne serait pas vous rendre service car vous ne serez peut-être pas en mesure de le rembourser dans le futur.

Si votre business plan tient la route et que vous avez bien compris tous les enjeux et les risques qu’offrent votre commerce, il y a de grandes chances que le banquier vous accorde un crédit professionnel. Mais, si ce n’est pas le cas, il n’y a pas d’inquiétude à avoir. Il arrive souvent que les banques refusent, surtout que celles-ci sont de plus en plus réticentes à donner des crédits aux entreprises. Essayez avec plusieurs établissements bancaires et si votre business plan est vraiment bon, vous trouverez très certainement preneur. Vous pouvez aussi contacter le courtier en crédits professionnels le plus proche de chez vous.

Quels sont les différents types de crédits professionnels ?

Les crédits professionnels sont adaptés selon le besoin, et ce que vous souhaitez en faire. Pour cela, ils sont divisés en deux catégories bien distinctes : les crédits professionnels sur la durée et les crédits professionnels selon les besoins spécifiques de l’entreprise.

Les crédits professionnels sur la durée sont les suivants :

  • Le prêt à court terme est la plupart du temps souscrit pour les besoins en capitaux ou en fonds de roulement de l’emprunteur. Il est facile et rapide à souscrire, et il a également une capacité à être rapidement remboursé.
  • Le prêt à long terme sert généralement à financer les différents investissements matériels ou immatériels, amortissables à long terme pour l’entreprise.

Les besoins spécifiques pouvant être une justification à l’obtention d’un crédit professionnel sont les suivants :

  • Le prêt amortissable qui est la forme la plus classique de prêt puisqu’il consiste en un montant d’argent prêté puis remboursé avec un échéancier fixe.
  • Le prêt renouvelable également appelé “réserve de crédit“. qui met à la disposition de l’entreprise une certaine somme d’argent qu’elle peut utiliser sans justificatif. L’entreprise peut renouveler cette somme grâce à ses remboursements réguliers.
  • Le rachat de crédit qui consiste en un regroupement de plusieurs emprunts sous un prêt seul et unique. Ainsi, le taux d’intérêt est unique et les échéanciers aussi ce qui simplifie la gestion et la comptabilité.
  • Le crédit-bail qui est également appelé leasing en anglais et qui met en lien un établissement bancaire mettant à la disposition de l’emprunteur un bien sur une période définie contre le versement d’un loyer.
  • L’affacturage qui s’établit comme étant un dispositif proposant à l’entreprise de sous-traiter son compte client à une société de factor ou d’affacturage.
  • La facilité de caisse qui fait que la banque accorde à l’emprunteur un découvert autorisé sur une période définie, généralement de deux semaines, afin de permettre à l’entreprise de faire face à d’éventuels délais ponctuels de trésorerie et de ne pas être en difficulté.
  • Le découvert qui fonctionne comme la facilité de caisse mais, cette fois-ci, le délai accordé est supérieur à 15 jours.

Vous n’avez plus qu’à adapter le crédit professionnel auquel vous souhaitez souscrire en fonction de ce que vous désirez.


Vous connaissez désormais un peu mieux tous les secrets du crédit professionnel. L’important est de montrer à l’établissement bancaire qu’il peut avoir confiance en vous, que vous comprenez et acceptez tous les enjeux et risques que votre commerce implique et que vous serez capable de vous développer sereinement et ainsi de rembourser votre emprunt.

Le crédit professionnel est très apprécié par les professionnels, artisans, commerçants, professions libérales et associations, puisqu’il répond à de nombreux besoins et permet à l’entreprise de se développer sur plusieurs aspects, que ce soit pour du financement d’équipement, de véhicules, de l’immobilier ou pour combler la trésorerie, tout le monde y trouve son compte.

Alors, que vous souhaitiez créer votre entreprise, faire le rachat d’une entreprise existante ou encore créer un nouveau projet dans votre entreprise, n’hésitez pas à souscrire au crédit professionnel : il répondra très certainement à vos besoins !

FAQ

Crédit professionnel

Comme son nom l’indique, le crédit professionnel est un crédit exclusivement réservé aux personnes morales, à savoir les entreprises, ou aux personnes physiques exerçant une activité professionnelle indépendante . La nature de l’activité exercée n’a aucune incidence sur le système de financement.

Dans le but d’obtenir un emprunt bancaire professionnel, vous devrez fournir plusieurs documents à votre banquier, tels que :

  • Le Kbis de votre entreprise.
  • Votre carte d’identité.
  • Un prévisionnel financier justifiant votre prêt.
  • Vos justificatifs de domicile.
  • Vos relevés bancaires.

Les étapes pour construire un bon business plan sont les suivantes :

  1. Présentation du projet.
  2. Étude de marché.
  3. Présentation des prestations, services et produits proposés.
  4. Présentation de la stratégie.
  5. Les données financières.

Afin de négocier au mieux votre crédit professionnel, voici les trois étapes clés dont vous aurez besoin :

  1. Définir le prêt en fonction des besoins.
  2. Préparer un dossier solide et soigné.
  3. Maîtriser l’entretien avec le banquier.
-

Voir aussi...

L’édito de Philippe Crevel – Avril 2021

L’édito de Philippe Crevel – Avril 2021
La France figure parmi les pays européens les plus dynamiques en matière de création d’entreprise.

En savoir plus

Tout savoir sur le crédit entreprise

Tout savoir sur le crédit entreprise
Tout savoir sur les crédits accordés aux entreprises. Obtenez les aides et les conseils les plus efficaces pour votre projet professionnel.

En savoir plus

Qu’est-ce qu’un courtier en crédit ?

Qu’est-ce qu’un courtier en crédit ?
Le courtier en crédit sert d’arbitre entre vous et la banque. Il vous conseille dans votre prêt et joue le rôle d'intermédiaire spécialiste.

En savoir plus

Tout savoir sur le courtier en prêt

Tout savoir sur le courtier en prêt
Prendre un courtier en prêt est recommandé si vous souhaitez trouver un crédit au meilleur taux. C’est également la recommandation qui est faite à tous ceux qui ne s’y connaissent pas beaucoup dans le domaine financier et professionnel.

En savoir plus

Comment réaliser sa demande de financement ?

Comment réaliser sa demande de financement ?
Tout savoir sur les crédits accordés aux entreprises. Obtenez les aides et les conseils les plus efficaces pour votre projet professionnel.

En savoir plus

Comment calculer la capacité d’emprunt de son entreprise ?

Comment calculer la capacité d’emprunt de son entreprise ?
Emprunt entreprise : comment connaître la capacité d’emprunt de votre entreprise et comment la calculer.

En savoir plus

Quelles sont les procédures pour une entreprise en difficulté ?

Quelles sont les procédures pour une entreprise en difficulté ?
Procédures pour une entreprise en difficulté : différentes procédures si entreprise est en difficulté, et quoi faire dans chacune de ces solutions.

En savoir plus

Quelles sont les différentes options de financement d’entreprise ?

Quelles sont les différentes options de financement d’entreprise ?
Financement d'entreprise : créer votre entreprise, monter votre projet, reprendre une entreprise, financer un projet...

En savoir plus

Tout savoir sur le prêt société

Tout savoir sur le prêt société
Le prêt société, ou le prêt entreprise est le crédit accordé à tous les professionnels qui ont besoin de financer un élément d’ordre professionnel, création d’entreprise, reprise , création de projet, acquisition, ou location de matériel et équipement.

En savoir plus

Mode d’emploi pour obtenir un prêt professionnel

Mode d’emploi pour obtenir un prêt professionnel
Le prêt professionnel, prêt particulier souscrit par tout organisme ou personne physique exerçant une activité considérée comme professionnelle.

En savoir plus

Tout comprendre sur la trésorerie d’entreprise

Tout comprendre sur la trésorerie d’entreprise
Trésorerie d'entreprise : élément indispensable pour toute entreprise, elle sert de fonds pour développer son activité et se protéger face aux dettes.

En savoir plus

Tout savoir sur la reprise d’entreprise

Tout savoir sur la reprise d’entreprise
Reprise d’entreprise : faire l’acquisition totale ou partielle d’une partie des actifs et des différentes branches d’activités d’une entreprise tierce.

En savoir plus

Tout savoir sur le Leverage Buy-Out (LBO)

Tout savoir sur le Leverage Buy-Out (LBO)
Le LBO est une opération financière qui permet à de devenir acquéreur de la société avec un capital de départ relativement faible.

En savoir plus

Comment bien réussir sa création d’entreprise ?

Comment bien réussir sa création d’entreprise ?
Création d'entreprise : tous les conseils et tout ce qu’il y a à savoir pour bien réussir votre création d’entreprise.

En savoir plus

Accueil Vous informer Tout savoir sur le crédit professionnel