Sélectionner une page

Tout savoir sur le Leverage Buy-Out (LBO)

Nos guides sur le crédit professionnel

Le leverage buy-out, plus communément appelé LBO, intervient dans le cadre d’une opération de rachat d’entreprise. En effet, le LBO consiste en une opération financière visant à permettre à un ou plusieurs repreneurs, dépendant du cas de l’opération de rachat, de devenir acquéreur de la société avec un capital de départ relativement faible par rapport à la valorisation de l’entreprise visée par l’opération.

Dans cet article, nous allons vous expliquer tout ce que vous avez à savoir sur le leverage buy-out afin que, si vous décidiez de faire le rachat d’une entreprise, vous ayez toutes les cartes en main pour mener à bien cette opération.

Comment faire pour racheter une entreprise ?

Avant d’entreprendre l’opération du LBO, il faut partir du commencement, à savoir racheter une entreprise.

Pour faire l’acquisition d’une entreprise, il faut déjà que celle-ci soit mise en vente par le propriétaire de l’entreprise qui ne peut pas faire autrement, généralement à cause de diverses dettes trop importantes auxquelles il ne peut faire face et qui le forcent à mettre l’entreprise en liquidation judiciaire.

En tant qu’acheteur, il est courant de créer une société holding dont la fonction principale sera de s’endetter auprès des différents établissements bancaires ou investisseurs divers que vous contacterez, et ainsi mettre tout en œuvre pour finaliser l’acquisition de la société visée par votre opération.

L’emprunt auquel vous souscrivez a, par la suite, vocation à être remboursé grâce à un montant important de la trésorerie de la société ciblée que vous aurez préalablement acquis vers la société holding. C’est ce que l’on appelle l’achat à effet de levier.

De cette opération découlent plusieurs bénéfices résidents dans les différents effets de levier qu’il procure, à savoir :

  • Le levier économique ou financier.
  • Le levier fiscal.
  • Le levier opérationnel.
  • Le levier social.

Nous allons désormais vous parler de ces différents effets de leviers afin que vous soyez plus au clair avec ces différents avantages qui découlent du LBO.

Le levier économique ou financier du LBO

Ce premier levier, le levier économique ou financier, est l’un des leviers les plus importants de cette opération de rachat d’entreprise. Il est d’autant plus important que le rendement qui sera effectué par la société cible sera bien plus élevé que le taux d’endettement provoqué par la société holding.

C’est grâce aux cash-flows excessifs générés par la société cible que le remboursement de la dette d’acquisition auprès des différents établissements bancaires et investisseurs est possible. Cela permet ainsi, si vous êtes un repreneur d’entreprise, mais que vous n’avez pas les fonds nécessaires pour faire le rachat de la société cible, de racheter tout de même la société cible par LBO laquelle a une valorisation qui dépasse largement les capacités de financement cumulées des différents repreneurs.

L’effet de levier économique ou financier permet donc de réaliser une rentabilité financière des capitaux propres par rapport à la rentabilité de l’ensemble des fonds investis. Le piège à éviter est de ne pas se diriger vers une société cible dont les cash-flows seraient trop faibles et ne seraient pas en mesure de rembourser la charge de la dette d’acquisition de la société cible.

Pour cela, une évaluation menée par le ou les acheteur(s) de la société cible et de son taux de rentabilité interne (TRI) est essentielle.

Le levier juridique

Le levier juridique concerne tout le montage juridique de la reprise d’entreprise, à savoir la création d’une succession de holdings, montage que l’on appelle communément “en cascade”. Pour plus de précision, voici comment se déroule ce montage juridique.

Dans un premier temps, un ou plusieurs investisseurs potentiels créent une société holding appelée “A” qui détient elle-même plus de cinquante pourcent des participations majoritaires dans une société holding appelée “B”. Sa valorisation est ainsi supérieure à celle de la société A. La société B détient à son tour plus de cinquante pourcent des participations majoritaires dans une société que nous appellerons cette fois-ci “C”, et une fois encore, sa valorisation est supérieure à celle de la société B. Ce montage peut être infini, puisqu’il ne prend fin qu’à partir du moment où ces sociétés holdings soient en mesure de se porter acquéreur des participations majoritaires de la société cible.

Grâce à cette démarche, il est possible pour les repreneurs de détenir la majorité des parts de l’entreprise cible et ainsi détenir le pouvoir de l’actionnaire majoritaire de la société. Bien que ce montage paraisse plutôt simple en apparence, celui-ci doit être mené précautionneusement en cause des conditions requises pour bénéficier du régime de l’intégration fiscale.

Ainsi, le levier juridique permet d’avoir un certain contrôle sur la situation tout en limitant l’engagement financier du ou des repreneurs à l’initiative du projet de rachat. Notez bien également que, en général, chaque fois qu’une société holding est créée dans le cadre de ce montage juridique, il est possible d’y ajouter un nouveau fonds d’investissement et d’avoir recours à une nouvelle banque d’affaires.

Le levier opérationnel et le levier social

Le levier opérationnel permet pour la holding, dans un premier temps, d’avoir le contrôle sur la mise en place d’une politique maximisation des profits de la société cible dans le but de lui permettre de dégager le maximum de cash-flows. Ces cash-flows sont prévus à l’origine pour venir éponger le montant de l’endettement lié au rachat de la société cible.

Quant à lui, le levier social est une conséquence directe à l’effet de levier opérationnel puisque le management de la société cible sera devra permettre à cette même société d’augmenter ses performances.


Vous connaissez désormais mieux ce qu’est le leverage buy-out, que l’on appelle plus communément LBO, et ce qu’il y a à savoir sur les quatre leviers qui le composent, économique, juridique, opérationnel et social.

L’intérêt du LBO repose essentiellement sur le taux d’endettement que vous allez anticiper grâce aux sociétés holdings que vous créerez en vue du rachat de la société cible.

FAQ

LBO

Le principe du LBO consiste à investir le moins possible dans le prix d’acquisition dans le but de lever le maximum la dette d’acquisition. Concrètement, l’emprunt bancaire classique va être doublé par un autre emprunt, plus élaboré et plus chargé en intérêts. On appellera ainsi l’emprunt bancaire classique une dette senior, et l’autre emprunt la dette junior.

Pour calculer l’effet de levier, vous devez mettre en rapport le taux de rentabilité de l’actif économique après impôt et le coût de la dette. Plusieurs formules peuvent être exploitées, comme, par exemple :

effet de levier = (résultat d’exploitation – impôt – dette financière) / capitaux propres.

Le concept de Leverage buy-out (LBO) ou rachat avec effet de levier est un montage financier permettant le rachat d’une entreprise par le biais d’une société holding. Grâce à ce type d’opérations, les actionnaires veulent à terme fusionner l’entreprise ciblée avec une autre.

L’effet de levier (ou LBO) pour financer sa création d’entreprise. Dans une opération de LBO, l’effet levier est utilisé en comptabilité pour exprimer l’impact positif ou négatif que peut avoir une dette ou l’apport de capitaux externes sur la rentabilité des capitaux propres d’une entreprise.

-

Voir aussi...

L’édito de Philippe Crevel – Avril 2021

L’édito de Philippe Crevel – Avril 2021
La France figure parmi les pays européens les plus dynamiques en matière de création d’entreprise.

En savoir plus

Tout savoir sur le crédit entreprise

Tout savoir sur le crédit entreprise
Tout savoir sur les crédits accordés aux entreprises. Obtenez les aides et les conseils les plus efficaces pour votre projet professionnel.

En savoir plus

Qu’est-ce qu’un courtier en crédit ?

Qu’est-ce qu’un courtier en crédit ?
Le courtier en crédit sert d’arbitre entre vous et la banque. Il vous conseille dans votre prêt et joue le rôle d'intermédiaire spécialiste.

En savoir plus

Tout savoir sur le courtier en prêt

Tout savoir sur le courtier en prêt
Prendre un courtier en prêt est recommandé si vous souhaitez trouver un crédit au meilleur taux. C’est également la recommandation qui est faite à tous ceux qui ne s’y connaissent pas beaucoup dans le domaine financier et professionnel.

En savoir plus

Comment réaliser sa demande de financement ?

Comment réaliser sa demande de financement ?
Tout savoir sur les crédits accordés aux entreprises. Obtenez les aides et les conseils les plus efficaces pour votre projet professionnel.

En savoir plus

Comment calculer la capacité d’emprunt de son entreprise ?

Comment calculer la capacité d’emprunt de son entreprise ?
Emprunt entreprise : comment connaître la capacité d’emprunt de votre entreprise et comment la calculer.

En savoir plus

Quelles sont les procédures pour une entreprise en difficulté ?

Quelles sont les procédures pour une entreprise en difficulté ?
Procédures pour une entreprise en difficulté : différentes procédures si entreprise est en difficulté, et quoi faire dans chacune de ces solutions.

En savoir plus

Quelles sont les différentes options de financement d’entreprise ?

Quelles sont les différentes options de financement d’entreprise ?
Financement d'entreprise : créer votre entreprise, monter votre projet, reprendre une entreprise, financer un projet...

En savoir plus

Tout savoir sur le prêt société

Tout savoir sur le prêt société
Le prêt société, ou le prêt entreprise est le crédit accordé à tous les professionnels qui ont besoin de financer un élément d’ordre professionnel, création d’entreprise, reprise , création de projet, acquisition, ou location de matériel et équipement.

En savoir plus

Mode d’emploi pour obtenir un prêt professionnel

Mode d’emploi pour obtenir un prêt professionnel
Le prêt professionnel, prêt particulier souscrit par tout organisme ou personne physique exerçant une activité considérée comme professionnelle.

En savoir plus

Tout comprendre sur la trésorerie d’entreprise

Tout comprendre sur la trésorerie d’entreprise
Trésorerie d'entreprise : élément indispensable pour toute entreprise, elle sert de fonds pour développer son activité et se protéger face aux dettes.

En savoir plus

Tout savoir sur la reprise d’entreprise

Tout savoir sur la reprise d’entreprise
Reprise d’entreprise : faire l’acquisition totale ou partielle d’une partie des actifs et des différentes branches d’activités d’une entreprise tierce.

En savoir plus

Tout savoir sur le crédit professionnel

Tout savoir sur le crédit professionnel
Le crédit professionnel intervient dans la création d’entreprise, le rachat, ou la création d’un projet qui sera raccroché à l’entreprise.

En savoir plus

Comment bien réussir sa création d’entreprise ?

Comment bien réussir sa création d’entreprise ?
Création d'entreprise : tous les conseils et tout ce qu’il y a à savoir pour bien réussir votre création d’entreprise.

En savoir plus

Accueil Vous informer Tout savoir sur le Leverage Buy-Out (LBO)