Sélectionner une page

Tout savoir sur la reprise d’entreprise

Nos guides sur le crédit professionnel

La reprise d’entreprise correspond au fait qu’une personne, ou un groupe de personnes, physique ou morale fasse l’acquisition totale ou partielle d’une partie des actifs et des différentes branches d’activités d’une entreprise tierce. Par le biais de cette action, le repreneur d’entreprise s’engage à assurer à la fois l’amortissement de l’ensemble des passifs ainsi que la sauvegarde d’une partie ou de la totalité des emplois au sein de l’entreprise.

Dans cet article, nous allons vous expliquer tout ce que vous avez besoin de savoir sur la reprise d’entreprise, ainsi que les différentes étapes de votre démarche pour reprendre une entreprise dans les meilleures conditions possibles.

Rechercher une entreprise à reprendre

De la création du projet de reprise…

La reprise d’une entreprise n’est pas chose aisée. C’est pourquoi il est essentiel de l’anticiper et de prévoir cette reprise longtemps à l’avance.

Dans un premier temps, votre réflexion doit permettre de mûrir votre projet de reprise d’entreprise. Ainsi, vous pourrez analyser vos différentes motivations vis-à-vis de ce projet, et également vos objectifs. Afin de connaître vos différents objectifs de reprise d’entreprise, vous devez mettre en place vos critères de choix d’entreprise, à savoir votre secteur d’activité, votre secteur géographique, la taille de l’entreprise, ou encore l’industrie elle-même. L’entreprise que vous choisirez dans votre reprise d’entreprise devra être cohérente avec votre projet personnel.

Il est également possible pour vous de vous faire conseiller dans votre démarche de reprise par différents conseillers, comme un expert comptable, un notaire, ou encore un avocat spécialisé. Si vous ne souhaitez pas vous faire accompagner par un expert, vous pouvez, par exemple, poursuivre une formation pour vous aider au mieux dans votre reprise.

Plus cette étape sera correctement effectuée, plus il sera facile pour vous, et cohérent, de faire face à vos différents interlocuteurs et donner une image de candidat à la fois motivé et fiable vis-à-vis de la reprise de l’entreprise.

… À la recherche d’une entreprise

Après avoir réfléchi à vos critères et vos objectifs de reprise d’entreprise, vous pouvez entamer vos recherches afin de trouver l’entreprise qui vous correspond. Pour cela, différentes solutions s’offrent à vous.

Vous pouvez, par exemple, faire appel à votre réseau, que celui-ci soit familial, amical ou encore professionnel ; mais également vous rapprocher d’experts et consulter diverses annonces de reprise d’entreprise.

De votre côté, vous pouvez aussi faire connaître votre envie de reprendre une entreprise. Pour se faire, il vous est possible de publier une “offre preneur” sur de nombreuses plateformes digitales de rencontres entrepreneuriales, lesquelles proposent un moteur de recherche, un algorithme, afin d’échanger facilement avec des professionnels cédants.

Rencontrer le professionnel cédant son domaine

De la sélection de la cible…

Une fois que vous avez sélectionné quelques entreprises cibles, il est important pour vous de réaliser un diagnostic préalable à la reprise de l’entreprise dans le but de réaliser une première sélection.

Réaliser une première sélection vous permettra d’optimiser votre temps, et c’est pourquoi c’est une étape si importante pour vous. Organisez-vous bien afin de mettre toutes les chances de votre côté pour trouver un dossier de reprise vous convenant le mieux possible, en d’autres mots cohérent avec votre projet de reprise. Et grâce à votre diagnostic préalable, balayez rapidement les dossiers ne présentant pas grand intérêt pour votre projet.

… À la rencontre avec le professionnel cédant d’entreprise

Une fois que vous avez rencontré diverses entreprises à reprendre dont le profil vous intéresse, il est très intéressant de rencontrer le cédant afin d’échanger plus facilement avec lui au cours d’un entretien entre vos deux parties et de faciliter la compréhension vis-à-vis de la reprise de l’entreprise. Ainsi, vous progresserez plus facilement et plus rapidement dans votre analyse d’entreprise.

À travers votre échange, vous pourrez, par exemple, éclaircir les points suivants :

  • Le cédant vous expliquera comment est le climat interne présent dans l’entreprise, pour que vous vous en fassiez une petite idée.
  • Vous pourrez constater vous-mêmes le montant d’informations que le cédant est prêt à vous communiquer en face. Plus il en communiquera, plus vous pourrez déterminer que le cédant fait preuve de transparence vis-à-vis de vous, ce qui facilite la confiance entre vos deux parties.
  • Vous pouvez identifier les différents acteurs permettant le développement de l’entreprise, ce qui vous permettra de déterminer si cette entreprise et cette activité est faite pour vous, ou non.
  • Vous pouvez mesurer le niveau de danger de l’entreprise, et pourquoi celle-ci n’a pas d’autres choix que de recourir à la cession d’entreprise. Cela permet de comprendre un peu mieux les motivations du propriétaire cédant et pourquoi il souhaite vous céder son entreprise.
  • Vous pouvez enfin déterminer, de part l’ambiance de vos échanges et la facilité de communication entre vous et le cédant, ainsi que l’implication dans le projet de cession du propriétaire, le taux d’engagement du propriétaire d’entreprise pour vous céder son entreprise.

Effectuer l’audit de l’entreprise cible

D’une évaluation de l’entreprise cible…

Avec toutes les informations que vous avez recueillies sur l’entreprise, et il est important que vous en recueillez le plus possible, vous pouvez commencer à effectuer les différents diagnostics de l’entreprise. Ce diagnostic, qui ne doit pas être confondu avec un audit, permet de faciliter la compréhension de l’entreprise et rassembler toutes les informations dont vous avez besoin pour poursuivre le projet, ou non, puisque vous n’êtes pas encore pleinement engagé pour l’instant. Si, au terme de ce diagnostic, celui-ci est favorable, vous pourrez entreprendre la réalisation de votre business plan et du montage juridique de l’entreprise.

Au travers de l’évaluation de l’entreprise, vous devrez prendre en compte le potentiel de celle-ci ainsi que son capital immatériel, humain.

Afin que celle-ci soit légitime, elle doit comprendre quatre étapes, à savoir :

  1. La collecte des différentes informations sur l’entreprise.
  2. La réalisation des différents diagnostics sur l’entreprise.
  3. Les retraitements économiques
  4. L’application des différentes méthodes d’évaluation

… À la rédaction de la lettre d’intention et la réalisation de l’audit d’entreprise

Une fois tous les diagnostics et évaluations parfaitement exécutées, déterminez une fois pour toute si vous souhaitez vous engager ou non dans la reprise de l’entreprise. A ce niveau-là des négociations, le cédant, tout comme vous, avez besoin de formaliser de nombreux éléments fondamentaux de votre dossier de reprise.

Du côté du cédant, comme du vôtre, les différents éléments à éclaircir sont :

  • Pour le vendeur, celui-ci est en droit de vous demander de confirmer votre envie de reprise d’entreprise avant de vous donner accès à d’autres informations plus confidentielles à propos de l’entreprise.
  • Pour vous, il vous est possible d’obtenir un accord, tacite ou non, sur différents points clés de l’entreprise, avant d’engager des moyens d’études et de consacrer du temps dans l’audit de reprise d’entreprise. Cet audit permet de vérifier les informations que le communicant vous a cédé lors de vos différents entretiens puis vérifier s’il n’y pas une surévaluation du prix de cession proposé par le cédant.

Après avoir vérifié entre vos deux parties ces éléments, la réalisation d’une lettre d’intention est possible. La lettre d’intention permet de déterminer le cadre et les limites de votre négociation. Chaque partie devra exprimer en toute transparence leurs intentions de conclure le contrat de reprise d’entreprise.

Financer et légaliser l’entreprise

De l’élaboration du business plan…

La réalisation d’un business plan est un élément essentiel pour reprendre une entreprise. A travers un prévisionnel économique et financier, réalisé par rapport aux chiffres déjà existants de l’entreprise.

Grâce à ce document, vous pourrez expliquer clairement votre stratégie et vos objectifs de reprise, en vérifiant que votre projet soit le plus réaliste possible et donc viable financièrement. Cela permet entre autres de déterminer s’il est intéressant ou non pour vous de reprendre l’entreprise, et si cela présente un risque trop conséquent ou non.

… Au financement de la reprise d’entreprise

Sans un bon business plan ; pas de financement ! Lorsque vous vous retrouverez devant les différents organismes de financement, votre business plan représentera un argument de poids pour l’investisseur.

En effet, un bon business plan ayant un bon prévisionnel, qu’il soit économique ou financier, permet d’établir un bon lien de confiance entre vous et l’établissement bancaire, car cela montre que vous avez bien compris les risques et le projet dans lequel vous vous engagez et que vous êtes bien motivés pour le faire. Si ce lien de confiance n’est pas établi, il sera très compliqué, voire impossible pour l’établissement bancaire d’investir dans votre projet de reprise et de vous accorder un prêt professionnel.

Le financement de votre projet résultera de la combinaison de différents financements. Afin d’optimiser votre stratégie de financement, voici les différentes questions à se poser pour y arriver dans les meilleures conditions possibles :

  • Comment puis-je renforcer mon apport personnel ?
  • Quels sont les investisseurs vers qui je peux me tourner ?
  • Comment garantir d’obtenir un prêt bancaire pour la réalisation de mon projet de reprise d’entreprise ?

Closing, acte de cession, puis formalités administratives

Une fois le protocole d’accord signé entre les deux parties, et une fois la notification écrite des financeurs sollicités ayant confirmé l’octroi de crédits, il est possible de déclencher définitivement les procédures qui rendront la reprise d’entreprise irréversible, à savoir :

  • Débloquer de nombreux fonds financiers
  • Passer à la signature de l’acte de cession définitif
  • Régler toutes les formalités administratives, que ce soit la reprise de titres de société ou la reprise du fonds de commerce préexistant.

Une fois la reprise finalisée, on assiste généralement à une période de flottement. En tant que repreneur d’entreprise, il sera essentiel pour vous de vous substituer au précédent dirigeant et assumer votre nouveau rôle. Il sera essentiel pour vous d’assurer un bon leadership au sein de l’entreprise et de l’aider à remonter la pente.

Votre but en tant que repreneur d’entreprise sera de redorer le blason de votre entreprise et d’améliorer son image autant de l’intérieur que de l’extérieur. Pour cela, vous devrez mener diverses actions prioritaires lors de votre entrée en fonction et prendre les risques nécessaires pour vous assurer le succès de votre entreprise et que votre projet de reprise d’entreprise soit un succès.

FAQ

Reprise d'entreprise

Le rachat d’une entreprise se fait en deux étapes, à savoir :

  • Le rachat du fonds de commerce dans un premier temps
  • La cession des parts sociales dans un second temps.

Vous pouvez racheter un commerce sans apport personnel, mais si vous faites cela, il vous faudra emprunter la somme nécessaire au financement de l’entreprise, puis la rembourser à mesure que l’entreprise générera des bénéfices.

Pour financer une reprise d’entreprise sans y apporter d’apport personnel, il existe deux méthodes complémentaires, à savoir:

  • L’emprunt auprès d’un établissement bancaire
  • La participation de différents investisseurs dans le capital de la société.

Dans les deux cas, c’est votre capacité à convaincre votre interlocuteur qui sera déterminant dans la réussite de votre projet. Et pour convaincre, vous devrez réunir différents documents, comme le business plan.

Si en tant que seul salarié, vous souhaitez reprendre l’entreprise de votre patron, vous serez donc considéré comme un repreneur externe et pourrez acquérir soit le fonds de commerce, soit les parts de la société en fonction de ce que souhaite le chef d’entreprise.

La reprise d’entreprise peut se montrer préférable par rapport à la création d’une entreprise. Cela permet notamment d’avoir un projet préexistant permettant de mieux analyser les perspectives de développements, et d’aller plus vite dans le projet car celui-ci est déjà lancé et d’accéder à certaines activités pour pouvoir se rémunérer dès la première année.

Load More

-

Voir aussi...

L’édito de Philippe Crevel

L’édito de Philippe Crevel
La France figure parmi les pays européens les plus dynamiques en matière de création d’entreprise.

En savoir plus

Tout savoir sur le crédit entreprise

Tout savoir sur le crédit entreprise
Tout savoir sur les crédits accordés aux entreprises. Obtenez les aides et les conseils les plus efficaces pour votre projet professionnel.

En savoir plus

Qu’est-ce qu’un courtier en crédit ?

Qu’est-ce qu’un courtier en crédit ?
Le courtier en crédit sert d’arbitre entre vous et la banque. Il vous conseille dans votre prêt et joue le rôle d'intermédiaire spécialiste.

En savoir plus

Tout savoir sur le courtier en prêt

Tout savoir sur le courtier en prêt
Prendre un courtier en prêt est recommandé si vous souhaitez trouver un crédit au meilleur taux. C’est également la recommandation qui est faite à tous ceux qui ne s’y connaissent pas beaucoup dans le domaine financier et professionnel.

En savoir plus

Comment réaliser sa demande de financement ?

Comment réaliser sa demande de financement ?
Tout savoir sur les crédits accordés aux entreprises. Obtenez les aides et les conseils les plus efficaces pour votre projet professionnel.

En savoir plus

Comment calculer la capacité d’emprunt de son entreprise ?

Comment calculer la capacité d’emprunt de son entreprise ?
Emprunt entreprise : comment connaître la capacité d’emprunt de votre entreprise et comment la calculer.

En savoir plus

Quelles sont les procédures pour une entreprise en difficulté ?

Quelles sont les procédures pour une entreprise en difficulté ?
Procédures pour une entreprise en difficulté : différentes procédures si entreprise est en difficulté, et quoi faire dans chacune de ces solutions.

En savoir plus

Quelles sont les différentes options de financement d’entreprise ?

Quelles sont les différentes options de financement d’entreprise ?
Financement d'entreprise : créer votre entreprise, monter votre projet, reprendre une entreprise, financer un projet...

En savoir plus

Tout savoir sur le prêt société

Tout savoir sur le prêt société
Le prêt société, ou le prêt entreprise est le crédit accordé à tous les professionnels qui ont besoin de financer un élément d’ordre professionnel, création d’entreprise, reprise , création de projet, acquisition, ou location de matériel et équipement.

En savoir plus

Mode d’emploi pour obtenir un prêt professionnel

Mode d’emploi pour obtenir un prêt professionnel
Le prêt professionnel, prêt particulier souscrit par tout organisme ou personne physique exerçant une activité considérée comme professionnelle.

En savoir plus

Tout comprendre sur la trésorerie d’entreprise

Tout comprendre sur la trésorerie d’entreprise
Trésorerie d'entreprise : élément indispensable pour toute entreprise, elle sert de fonds pour développer son activité et se protéger face aux dettes.

En savoir plus

Tout savoir sur le Leverage Buy-Out (LBO)

Tout savoir sur le Leverage Buy-Out (LBO)
Le LBO est une opération financière qui permet à de devenir acquéreur de la société avec un capital de départ relativement faible.

En savoir plus

Tout savoir sur le crédit professionnel

Tout savoir sur le crédit professionnel
Le crédit professionnel intervient dans la création d’entreprise, le rachat, ou la création d’un projet qui sera raccroché à l’entreprise.

En savoir plus

Comment bien réussir sa création d’entreprise ?

Comment bien réussir sa création d’entreprise ?
Création d'entreprise : tous les conseils et tout ce qu’il y a à savoir pour bien réussir votre création d’entreprise.

En savoir plus

Accueil Vous informer Tout savoir sur la reprise d’entreprise