La ville de Toulon

Toulon compte sur son territoire l’un des 71 pôles français visant à rendre l’économie plus compétitive, à créer des emplois et à valoriser leur recherche.
Aussi, le pôle de compétitivité Mer-PACA de la ville classe Toulon dans la catégorie « très performant ». En effet, cette ville attractive est un acteur incontournable du tissu industriel. Ce pôle a pour mission de développer durablement l’économie maritime et littorale sur le bassin méditerranéen, en Europe, et dans le reste du monde. Ainsi que de fédérer les acteurs scientifiques et économiques de ces thématiques.

De plus, la Rade de Toulon est un espace privilégié pour instaurer une stratégie de développement et d’ouverture sur la Méditerranée.

Source : Économie toulonnaise

La rade de Toulon

La Rade de Toulon, centre d’activité et d’affaires à vocation métropolitaine, accueille des fonctions tertiaires supérieures, des sièges d’entreprises et des fonctions de direction/recherche. De ce fait, c’est un espace dédié principalement à la création de bureaux, d’équipements publics et de logement.

Les Ports Rade de Toulon sont acteurs du déploiement de ces synergies efficientes. Ils font des espaces qu’ils exploitent des ports laboratoires capables d’encourager les pans recherche et développement de la blue economy. A travers, par exemple, la mise à disposition d’installations portuaires et le prêt de quais pour des activités tests de la filière bleue. A travers, encore, la possibilité de mise en commun d’espaces de co-working pour les startups sur la zone de Brégaillon (recherche et essais de drones ou d’objets connectés, etc.).
Également, les Ports Rade de Toulon accompagnent les technologies émergentes des activités maritimes faisant des espaces portuaires de la rade un véritable territoire de prototypage.

Source : Filière bleue | CCI VAR | Ports Rade de Toulon

Les projets de la ville de Toulon

À horizon 2026, une grande partie du littoral de la cité varoise va être aménagée. Ce projet, estimé à 150 millions d’euros, s’étend sur un périmètre de 40 000 mètres carrés allant du stade Mayol jusqu’à Pipady.
Il est question d’aménager un parc de deux hectares ouvert sur la mer, de créer une hale marine, un hôtel de luxe, des espaces de travail, des commerces et un palais des congrès.

Source : Article « Toulon à la reconquête de sa rade » – le 13/01/2022 dans LE PARISIEN

Accueil Zoom sur la ville de Toulon